éclairage pour salle d'eau

Éclairage pour salle d’eau, 5 erreurs à éviter

Chaque pièce de la maison dispose de spécificités qui imposent un éclairage adapté. On n’éclaire pas une salle de bain comme une chambre à coucher, un salon ou un garage. Dans cet article, nous parcourons la liste des erreurs à éviter pour l’éclairage pour salle d’eau.

Première erreur : choisir la mauvaise température de la lumière

S’il est tout à fait logique de choisir une température de lumière chaude pour des pièces comme le salon ou la chambre à coucher. Mais ce type d’éclairage n’est pas adapté à un éclairage pour salle d’eau. Une lumière chaude, à savoir qui tend vers le jaune, n’offre pas la visibilité requise dans une salle d’eau, notamment pour le miroir du lavabo.

Seconde erreur : ne pas respecter les indices de protection

Les ampoules et les spots LED se voient attribuer un indice de protection (IP). Cet indice, composé de 2 chiffres, permet de connaître l’étanchéité du produit aux solides (le premier chiffre) et aux liquides (le second). Pour la salle de bain c’est particulièrement l’étanchéité aux liquides qui est cruciale, il y a d’ailleurs des règles légales à respecter en la matière. Il vous faudra soit de l’IP67, de l’IP65 ou de l’IP44.

Troisième erreur : ne prévoir qu’un seul type d’éclairage dans sa salle de bain

N’installer qu’une lampe principale, admettons un plafonnier LED, est une autre erreur courante que commettent les personnes qui installent un nouvel éclairage pour salle d’eau. Pour avoir un éclairage suffisant du miroir cela signifie l’obligation de recourir à un éclairage éblouissant. Ce qui est très inconfortable.

Il est donc conseillé d’avoir un éclairage spécifique pour le miroir, par exemple des appliques murales ou des spots LED. Pour ce type d’éclairage pour salle d’eau on choisira une lumière froide (bien blanche).

Quatrième erreur : privilégier l’aspect décoratif à l’aspect pratique

Voir clairement dans une salle de bain est impératif. C’est pourquoi, avant l’aspect décoratif, il faut prendre en compte l’aspect pratique. Ce n’est que lorsque l’éclairage pour salle d’eau est adapté que vous pouvez entrer dans des considérations esthétiques.

Cinquième erreur : installer un éclairage pour salle d’eau à la lumière trop blanche

S’il faut éviter d’éclairer sa salle de bain comme son salon. Ils ne font pas non plus tomber dans le piège inverse, à savoir d’y installer une lumière vive comme dans un garage ! L’idéal est la solution mixte en variant les températures d’éclairage, var exemple un plafonnier avec un éclairage agréable, plus chaud, et des éclairages périphériques plus froids qui améliorent la visibilité.

ampoules LED basse tention

Partager

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *