Raid 4L Trophy : les équipages racontent

Raid 4L Trophy : les équipages racontent

Déjà deux années de suite que Led-Flash habille des équipages du Raid 4L Trophy. Souvenez-vous, il y a quelques mois, nous vous présentions Les Reines du Désert et le 4Girls Show, 2 équipes qui ont tout donné pour vivre une aventure humanitaire à l’assaut du désert marocain.

Aujourd’hui, les 2 équipes posent le bilan de leur expérience. Entre émerveillement, dépassement de soi, galères et émotions fortes, Led-Mag leur donne la parole.

Louise et Roxane, Les Reines du Désert

Il nous suffisait d’allumer nos LED fournies par LED-FLASH et notre voiture devenait la discothèque du Sahara !

Après 15 jours incroyables, nous voici de nouveau en cours à Nancy où nous avons troqué nos lunettes de soleil contre des parapluies. 

On espérait vivre quelque chose de fort lors de ce raid 4L Trophy et nous n’avons pas été déçues. Grâce à nos sponsors et aux longues heures consacrées à notre 4L nous avons fièrement réussi toutes les étapes et plus de 82 tonnes de fournitures scolaires ont été apportées aux enfants.

Heureusement pour les grandes mécanos que nous sommes nous n’avons eu que des problèmes mineurs, notre voiture a très bien roulée. Au-delà du côté humanitaire, nous avons découvert des paysages magnifiques et nous avons connu le retour aux choses simples : tente, absence de toilettes (heureusement qu’il y a des dunes dans le désert), pas de douches tous les soirs, pique-niques improvisés etc.

Mais même si on ne sent pas très bon, l’ambiance au bivouac tous les soirs est très sympathique et pour se faire de nouveaux amis, il nous suffisait d’allumer nos LED fournies par LED FLASH et notre voiture devenait la discothèque du Sahara.

De manière générale, nous garderons de très bons souvenirs de cette aventure comme celle du berbère qui nous a entièrement démonté la 4L pendant 1h30 au milieu de nulle part afin de réparer notre pompe à essence ou encore notre bivouac de l’étape marathon qui a pris feu… Enfin bref, nous avons prouvé à chaque fois que nous étions un duo de choc et véritablement les Reines du désert !

Emeline et Savannah, 4L Girls Show

Cela faisait des mois que nous y pensions constamment, que nous le préparions. Malgré quelques ennuis lors de la vérification technique, nous avons pu prendre le départ du raid 4L Trophy et rejoindre le port d’Algeciras sans souci. Une fois arrivée à Rabat épuisée, nous nous sommes mises « en piste » et avons traversé nos premiers paysages magnifiques, croisés des singes dans les montagnes, ou encore s’arrêter pour jouer avec la neige.

La première vraie galère ? Dès le premier bac à sable, nous nous sommes ensablées… Mais après tout, nous étions également là pour ça ! Nous nous sommes vraiment senties fières après les 3 jours de bivouac en autonomie.

Evidemment, un raid 4L trophy sans pépin, ce n’est pas un raid 4L trophy digne de ce nom. Sur la route pour rejoindre le port de Tanger, notre pédale d’accélérateur nous a lâché. Un monsieur s’est arrêté et nous a fait une petite reparation, nous avons donc parcouru 3 km en tirant sur un câble en métal en guise de pédale d’accélérateur. Ce fut long et périlleux mais arrivées à la station service suivante, cela a pu être réparé… Réparé, certes, cependant pas très bien fignole donc on a eu la chance de parcourir les 2500 km qui nous séparaient de chez nous sans pouvoir accélérer a fond.

C’était a faire et nous ne regrettons rien. Une aventure formidable et hors du commun !

Partager

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *